Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
aappmabassalat.overblog.com

LES DONNÉES PHYSICO-CHIMIQUES ET HYDROBIOLOGIQUES 2012 DU BASSIN ADOUR-GARONNE SONT DISPONIBLES

18 Novembre 2013 , Rédigé par AAPPMA DU BAS SALAT Publié dans #Gestion de l'eau

L’Agence de l’Eau Adour-Garonne a mis en ligne les données recueillies en 2012, dans le cadre de la Directive Cadre européenne sur l’Eau (voir l’article du 23 avril 2013), dans son Système d’Information sur l’Eau (SIE Adour-Garonne).

Sur le secteur de l'AAPPMA du Bas Salat, il existe une station de mesure sur le Salat à Roquefort-sur-Garonne, au niveau du pont de la D13E. En 2012, 13 prélèvements y ont été réalisés (24/01, 22/02, 22/03, 19/04, 24/05, 20/06, 26/07, 22/08, 20/09, 26/09, 24/10, 22/11, 12/12).

Station de mesure sur le Salat, à Roquefort-sur-Garonne

De 2010 à 2012, les résultats « écologiques » de la station de Roquefort-sur-Garonne sont les suivants :

Indicateur 2010 2011 2012
 ECOLOGIE      
  1 - Physico-chimie      
       - Oxygène      
          - COD 2,3 mg/l 2,5 mg/l 1,5 mg/l
          - DBO5 1,5 mg O2/l 1,5 mg O2/l 1,6 mg O2/l
          - O2 dissous 10,3 mg O2/l 10,0 mg O2/l 9,1 mg O2/l
          - Taux saturation O2 99 % 95 % 101 %
       - Nutriments      
          - NH4+ 0,05 mg/l 0,05 mg/l 0,08 mg/l
          - NO2- 0,03 mg/l 0,03 mg/l 0,03 mg/l
          - NO3- 3,0 mg/l 2,8 mg/l 3,1 mg/l
          - Ptot 0,02 mg/l 0,02 mg/l 0,02 mg/l
          - PO4(3-) 0,05 mg/l 0,05 mg/l 0,05 mg/l
       - Acidification      
          - pH min 7,9 8,1 8,1
          - pH max 8,6 8,5 8,5
       - T°C 19,0 °C 15,9 °C 20,8 °C
  2 - Biologie      
       - IBD 2007 20/20 20/20  
       - IBG RCS 14/20    
       - IPR 9,03    
       - IBMR   10,50/20 10,29/20
 

Les couleurs des cases indiquent le niveau de qualité atteint :

 Très bon  
 Bon             
 Moyen  
 Médiocre  
 Mauvais  
 Non classé  

Le Salat fait partie de l’hydroécorégion de niveau 1 nommée « Pyrénées ». Pour cette zone, les classifications sont les suivantes :

Indicateur
physico-chimie
Très bon Bon Moyen Médiocre Mauvais
 Oxygène          
   - COD (mg C/l) ≤ 5 ]5 à 7] ]7 à 10] ]10 à 15] ≥ 15
   - DBO5 (mg O2/l) ≤ 3 ]3 à 6] ]6 à 10] ]10 à 25] ≥ 25
   - O2 dissous (mg O2/l) ≥ 8 ]8 à 6] ]6 à 4] ]4 à 3] ≤ 3
   - Taux saturation O2 (%) ≥ 90 ]90 à 70] ]70 à 50] ]50 à 30] ≤ 30
 Nutriments          
   - NH4+ (mg NH4+/l) ≤ 0,1 ]0,1 à 0,5] ]0,5 à 2] ]2 à 5] ≥ 5
   - NO2- (mg NO2-/l) ≤ 0,1 ]0,1 à 0,3] ]0,3 à 0,5] ]0,5 à 1] ≥ 1
   - NO3- (mg NO3-/l) ≤ 10 ]10 à 50]      
   - Ptot (mg P/l) ≤ 0,05 ]0,05 à 0,2] ]0,2 à 0,5] ]0,5 à 1] ≥ 1
   - PO4(3-) (mg PO43-/l) ≤ 0,1 ]0,1 à 0,5] ]0,5 à 1] ]1 à 2] ≥ 2
 Acidification          
   - pH min ≥ 6,5 ]6,5 à 6,0] ]6,0 à 5,5] ]5,5 à 4,5] ≤ 4,5
   - pH max ≤ 8,2 ]8,2 à 9,0] ]9,0 à 9,5] ]9,5 à 10] ≥ 10
 T°C          
   - Salmonicole (en °C) ≤ 20 ]20 à 21,5] ]21,5 à 25] ]25 à 28] ≥ 28
   - Cyprinicole (en °C) ≤ 24 ]24 à 25,5] ]25,5 à 27] ]27 à 28] ≥ 28
 

Bien que classé en 2ème catégorie, le Salat est considéré dans une zone salmonicole.

Indicateur
          biologie          
Très bon Bon Moyen Médiocre Mauvais
   - IPR ≤ 7 ]7 à 16] ]16 à 25] ]25 à 36] ≥ 36
   - IBMR (note sur 20) > 14 [14 à 12[ [12 à 10[ [10 à 8[ ≤ 8

Pourquoi suivre ces indicateurs ?

La quantité d'oxygène dissoute dans l'eau (Indicateur O2 dissous - Oxygène dissous) et l’acidité de l’eau (indicateur pH – potentiel hydrogène) ont une influence importante sur la vie aquatique.

Les échanges entre l’eau et l’atmosphère (chutes d’eau, cascades, turbulences) et la photosynthèse réalisée par les algues et les plantes aquatiques apportent de l’oxygène dans l’eau. A contrario, les micro-organismes ont besoin d'oxygène (indicateur DBO5 - Demande Biochimique en Oxygène sur 5 jours) pour décomposer les matières organiques (indicateur COD - Carbone Organique Dissous) qu’elles soient d’origines naturelles (décomposition de végétaux et d'animaux, photosynthèse) ou humaines (effluents municipaux et industriels).

L'augmentation de la température de l'eau (indicateur T°C - Température en degrés Celsius) diminue la capacité de l'eau à dissoudre l'oxygène.

Des composés de l’azote (N) et du Phosphore (P) nourrissent les végétaux. Ces nutriments sont l’ammonium (indicateur NH4+), les nitrites (indicateur NO2-), les nitrates (indicateur NO3-), le phosphore dissous ou en suspension dans l’eau (indicateur Ptot - Phosphore total) et le phosphate (indicateur PO4(3-) – Phosphate PO43-).

Ces nutriments sont naturellement présents dans l’eau, mais leur excès (activités agricoles et industrielles, engrais, effluents municipaux) provoque l'eutrophisation de l'eau. La consommation d’oxygène par les micro-organismes devient supérieure à la production d’oxygène par photosynthèse ; la quantité d’oxygène dissoute dans l’eau diminue. La vie aquatique disparaît progressivement.

Ces seules mesures physico-chimiques ne sont pas suffisantes pour qualifier l’état écologique d’un cours d’eau. En effet, elles évaluent un état physico-chimique de l’eau à des instants donnés (13 pour le Salat, en 2012). Quel est cet état le reste du temps ? D’autre part, ces indicateurs oublient d’autres produits chimiques présents dans l’eau (produits phytosanitaires, médicaments, etc…).

Des indicateurs biologiques complètent l’état des lieux physico-chimique. Si le cours d’eau subit des pressions (pollution, sécheresse, crue, barrage, etc..), la vie aquatique va en subir les conséquences. Son examen va permettre d’apprécier le résultat de ces contraintes sur les animaux, les végétaux, les micro-organismes.

Les indicateurs biologiques retenus évoluent dans le temps. Ils tiennent compte de l’amélioration des connaissances sur les milieux aquatiques.

La comparaison entre les poissons et les plantes aquatiques trouvés dans la rivière avec ceux et celles qui, théoriquement, devraient s’y trouver sans l’intervention de l’homme, permettent d’obtenir l’Indice Poisson Rivière (indicateur IPR) et l’Indice Biologique Macrophyte en Rivière (indicateur IBMR).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article