Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
aappmabassalat.overblog.com

LE NOUVEAU CLASSEMENT DES COURS D'EAU DU BASSIN ADOUR-GARONNE EST PARU

4 Décembre 2013 , Rédigé par AAPPMA DU BAS SALAT Publié dans #Gestion de l'eau

Le préfet coordonnateur du bassin Adour-Garonne a organisé une consultation des institutionnels et du public (voir l'article du 1er juin 2013), pour redéfinir le classement des cours d'eau. Il s'agit de disposer :

  • d'une liste de cours d’eau dite « liste 1 » dont l’objectif est la préservation des cours d’eau à caractère "patrimonial" sur lesquels il est interdit de construire de nouveaux ouvrages faisant obstacle à la continuité.
  • d'une liste de cours d’eau dite « liste 2 » comprenant des rivières ou canaux nécessitant une restauration des milieux en intervenant sur les ouvrages existants pour rétablir la continuité écologique dans les 5 ans suivant l’arrêté préfectoral de classement.

Dans la proposition mise en consultation :

  • le Salat était proposé en liste 1 à l’aval de la confluence du ruisseau de Rogalle (présence de migrateurs amphihalins) et en liste 2 à l’aval de la prise d’eau de Couflens (présence de truites farios, voire de saumons atlantique, de truites de mer et de lamproies marines après rétablissement de la continuité écologique).
  • le Lens était proposé en liste 1 à l’amont de la confluence de la goutte de Chire (en tant que réservoir biologique).

Deux arrêtés du 7 novembre 2013 fixent les listes 1 et 2.

  • le Salat est classé en liste 1 de sa source à sa confluence avec la Garonne (présence de migrateurs amphihalins et réservoir biologique) et en liste 2 à l’aval de la prise d’eau de Couflens (présence de truites farios).
  • le Lens est classé en liste 1 à l’amont de la confluence de la goutte de Chire (réservoir biologique).

Le site de la DREAL Midi-Pyrénées donne accès aux documents concernant les nouveaux classements.

Cartes des listes 1 et 2
Cartes des listes 1 et 2

Cartes des listes 1 et 2

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article