Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
aappmabassalat.overblog.com

LE PUBLIC EST CONSULTÉ POUR LA DERNIERE FOIS AVANT LA DÉFINITION DU SDAGE 2016-2021 POUR LE BASSIN ADOUR-GARONNE

28 Décembre 2014 , Rédigé par AAPPMA DU BAS SALAT Publié dans #Gestion de l'eau, #Actualités

Depuis l’article du 13 mars 2013, les travaux pour déterminer le Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux pour la période 2016-2021 (SDAGE 2016-2021), le Programme De Mesures (PDM) et le Plan de Gestion des Risques Inondation (PGRI) du bassin Adour-Garonne ont avancé.

En application du code de l'environnement, le public est à nouveau consulté du 19 décembre 2014 au 18 juin 2015.

Les documents de la consultation sont accessibles sur le site de l’Agence de l’eau Adour-Garonne.

Quatre orientations, déclinées en actions et/ou sous-actions, sont proposées :

  1. Créer les conditions de gouvernance favorables à l’atteinte des objectifs du SDAGE
  2. Réduire les pollutions
  3. Améliorer la gestion quantitative
  4. Préserver et restaurer les fonctionnalités des milieux aquatiques

Voici quelques extraits de documents qui concernent le bassin versant du Salat :

L'état des lieux 2013 da la qualité des eaux du bassin Adour-Garonne

Les atouts, faiblesses, opportunités et menaces du domaine environnemental sur le bassin Adour-Garonne

L'augmentation de la moyenne des températures estivales dans le Sud-Ouest, d'ici 2030 à 2080

Les cartes des objectifs de bon état écologique et chimique des eaux superficielles du bassin Adour-Garonne

Le détail des objectifs de bon état écologique et chimique des eaux superficielles de l'UHR (Unité Hydrographique de Référence) Salat Arize

Aucune masse d'eau du bassin versant du Salat n'est fortement modifiée

Le PDM (Programme De Mesure) de l'UHR (Unité Hydrographique de Référence) Salat Arize

Les espèces protégées selon l'UICN (Union Nationale pour la Conservation de la Nature)

Chacun peut donner son avis en répondant au questionnaire mis en ligne, jusqu’au 18 juin 2015, sur le projet de SDAGE 2016-2021. Les pêcheurs aussi, bien sûr.

Le bon fonctionnement de chaque cours d’eau, les bonnes quantité et qualité de l’eau qui s’y écoule sont indispensables pour le développement de la vie aquatique. Les pêcheurs n’ont qu’à y gagner.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

plombier paris 29/12/2014 07:31

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement