Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
aappmabassalat.overblog.com

PÊCHEURS, RÉVEILLEZ-VOUS !

13 Mars 2018 , Rédigé par AAPPMA DU BAS SALAT Publié dans #Actualités, #Vidéos

 Dernière mise à jour : 23/03/2018 

Si on considère les pratiquants qui adhèrent à une fédération, la pêche est le deuxième loisir « sportif » pratiqué en France.

En 2016, avec plus d’un million et demi de pratiquants, pour la seule pêche en eau douce, la Fédération Nationale de la Pêche en France (FNPF) se classe derrière la Fédération Française de Football (1.962.241 licenciés) et devant la Fédération Française de Tennis (1.039.337 licenciés).

Le Ministère des Sports a réalisé une enquête sous forme de sondages statistiques, en 2010, pour estimer le nombre de pratiquants en dehors de clubs, en France : La pêche apparaît au neuvième rang avec 3,6 millions de pratiquants.

PÊCHEURS, RÉVEILLEZ-VOUS !

Les élus nationaux, régionaux, départementaux et locaux de ces pêcheurs œuvrent pour le développement du loisir pêche, l’éducation à l’environnement et la biodiversité aquatique.

Ces milieux aquatiques font face à de multiples agressions : hydroélectricité, pollutions chimiques, captages d’eau, espèces envahissantes, changement climatique, etc…

Malheureusement, hormis quelques initiés, dont heureusement des salariés présents dans toutes les fédérations départementales de pêche, peu de personnes soutiennent avec pertinence le milieu associatif de la pêche pour lutter contre des intérêts particuliers contraires à la bonne santé des milieux aquatiques.

Ainsi, par exemple, les pétitions en ligne pour soutenir des actions de protection, de sauvegarde, de restauration des milieux aquatiques recueillent peu de signatures.

De son côté, l’État met peut de moyen pour faire appliquer la loi pour laquelle ces mêmes intérêts particuliers s’efforcent en permanence de restreindre la portée.

PÊCHEURS, RÉVEILLEZ-VOUS !

Un nouveau genre de pression apparaît : interdire la pêche à Paris au prétexte qu’il est interdit de consommer les poissons capturés et que la pratique du no kill leur est néfaste.

Danielle Simonnet, conseillère parisienne de La France Insoumise et les associations Pour l’Egalité animale et Paris Animaux Zoopolis, sont à la manœuvre.

  • Danielle Simonnet a déposé un vœu demandant l'interdiction de la pêche dans la capitale qui sera débattu lors du prochain conseil de Paris, entre le 20 et le 22 mars prochain.
  • Les associations ont lancé une campagne d’affichage dans le métro parisien et une pétition en ligne.

Le vœu de Danielle Simonnet

Pour une fois, dans un premier temps mobilisons-nous pour lutter contre cette action et signons en masse la proposition de contre-pétition.

Dans un second temps, ceci nous oblige à nous interroger individuellement et collectivement sur notre pratique actuelle du no kill et au-delà sur le bien-être des poissons.

Il faut reconnaître :

  • que de nombreuses vidéos en ligne ne sont pas des modèles de pratiques à suivre,
  • que la condition animale doit aujourd’hui être prise en compte,
  • que les informations diffusées par la FNPF pour le respect du poisson mériteraient d’être enrichies.

Il ne s’agit pas de mettre noir sur blanc une vérité absolue, mais il pourrait s’agir de :

  • lister des incontournables,
  • au-delà, attirer l’attention sur les points positifs et les points négatifs des principales pratiques repérées, et si nécessaire, espèce par espèce,
  • piloter une veille sociétale, à défaut de veille stratégique.

Le courrier transmis aux conseillers de Paris, le 14 mars 2018, par les présidents de la FNPF et de la fédération interdépartementale de Paris

Le communiqué de presse de la FNPF, du 21 mars 2018

Le Conseil de Paris a rejeté la proposition de Danielle Simonnet.

Heureusement que la FNPF est plus audible que ses adhérents. A ce jour et à cette heure :

  • la pétition contre la pêche à Paris recueille 22.185 signatures,
  • la pétition pour la pêche à Paris recueille 22.132 signatures.

Les échanges du Conseil de Paris, le 22 mars 2018

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article