Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
aappmabassalat.overblog.com

DU 18 MAI AU 8 JUIN 2018, DONNEZ VOTRE AVIS SUR LA PROTECTION DE LA BIODIVERSITÉ POUR CONTRIBUER A L’ÉLABORATION DU FUTUR PLAN EN FAVEUR DE LA BIODIVERSITÉ

25 Mai 2018 , Rédigé par AAPPMA DU BAS SALAT Publié dans #Actualités

Du 18 mai au 8 juin 2018, le ministère de la transition écologique et solidaire consulte le public sur plusieurs thèmes en vue d’élaborer un plan en faveur de la biodiversité.

Chaque thème est construit autour de quelques questions qui génèrent des débats :

  • Qualité de vie et santé
    • Que vous soyez en ville ou à la campagne, estimez-vous qu’il y a suffisamment d’espaces naturels dans votre environnement quotidien et qu’ils sont faciles d’accès ? Sinon, que préconiseriez-vous pour améliorer la situation ?
    • Connaissez-vous les services rendus par la nature, notamment en matière d’adaptation aux effets du changement climatique (hausse du niveau des océans, tempêtes, inondations, cyclones…) ?
    • Pensez-vous que la nature et la biodiversité ont un effet sur votre santé ? Quelles actions devraient être mises en œuvre pour améliorer les bienfaits ?
  • Produire et consommer
    • Êtes-vous prêt à produire ou consommer différemment et, si oui, à quelles conditions ? Quelles mesures d’accompagnement attendez-vous pour y parvenir ?
    • Pensez-vous nécessaire d’aider les agriculteurs à changer leurs pratiques et à adopter des méthodes plus respectueuses de la biodiversité, telles que l’agroécologie ? Que proposez-vous concrètement ?
    • Faut-il accompagner les entreprises pour qu’elles contribuent à la préservation de la biodiversité et à la gestion durable des ressources naturelles ? Si oui, comment ?
    • 80 % des déchets retrouvés en mer et sur le littoral proviennent d’activités humaines s’exerçant à terre et la grande majorité de ces déchets sont en plastique. Pour lutter contre ces pollutions qui nuisent directement aux espèces et aux habitats, quelles mesures mettriez-vous en œuvre ?
    • D’après vous, comment la biodiversité peut-elle être source de développement économique ?
    • Quelle est votre appréciation du cadre législatif et réglementaire actuel de protection de la biodiversité ? Rencontrez-vous des difficultés dans son application ? Que préconiseriez-vous pour l’améliorer ?
  • Nature et territoires
    • Le déclin des insectes volants (y compris des abeilles) et des oiseaux dans les campagnes sont des symboles de la crise de la biodiversité. Qu’en pensez-vous et comment proposeriez-vous d’agir face à ce constat ?
    • Que faut-il faire selon vous pour éviter la disparition des espaces naturels et agricoles (artificialisation des sols) ?
    • Dans quels domaines vous semble-t-il urgent d’agir pour protéger la biodiversité près de chez vous ?
    • Comment la biodiversité peut-elle être un atout pour les territoires ?
    • Les outils à destination des élus pour agir sont-ils suffisants et adaptés ? Quels sont les principaux blocages et leviers pour favoriser l’action locale ?
    • Pensez-vous que l’État et les collectivités devraient créer plus d’espaces naturels protégés en France (métropole et outre-mer) ?
  • Engager la société
    • Les connaissances relatives à la biodiversité sont-elles suffisamment partagées avec les citoyens et les décideurs ? Comment ce partage pourrait-il être amélioré ?
    • Les enseignements en école primaire, au collège, au lycée et dans l’enseignement supérieur prennent-ils suffisamment en compte la connaissance et les enjeux en matière de biodiversité ? Pourquoi ?
    • Individuellement et collectivement, comment faire en sorte que les citoyens s’engagent en faveur de la préservation de la biodiversité ?
    • Comment la biodiversité peut-elle être un atout pour les territoires ?
    • Quels engagements du quotidien seriez-vous prêts à prendre pour protéger notre patrimoine naturel ?
    • Quelles sont, selon vous, les trois décisions prioritaires à prendre pour protéger la biodiversité française ?
  • Action internationale
    • Que pourraient davantage faire les États et les organisations internationales pour assurer la protection des océans ?
    • Quel rôle voyez-vous pour la France dans la lutte contre le braconnage et le commerce illégal d’espèces sauvages ?
    • La France a-t-elle un rôle à jouer au niveau international pour protéger les derniers grands singes vivant à l’état sauvage, dans les forêts d’Afrique et d’Asie du Sud-Est ?
    • Sachant que la consommation en France de certains produits peut contribuer à la déforestation à l’autre bout du monde s’ils ne sont pas produits durablement (par exemple : huile de palme, bœuf, cuir, soja, cacao, bois tropicaux…), que seriez-vous prêt à faire pour lutter contre cette déforestation importée ? Quelles mesures mettriez-vous en œuvre ?
    • Quelles autres mesures la France devrait-elle défendre aux niveaux européen et international pour lutter contre l’érosion de la biodiversité et mieux protéger les écosystèmes et les espèces ?

Pour participer aux débats et/ou voter pour (+) ou contre (-) les idées proposées par les contributeurs, il suffit de s’inscrire en utilisant le lien « Connexion » du bandeau supérieur, puis le lien « M’inscrire avec mon mail ».

Les repeuplements de nos plans d'eau et de nos cours d'eau sont des solutions qui satisfont certains pêcheurs mais qui n'apportent pas de solution à l'origine de la diminution des effectifs de poissons voire à la disparition de certaines espèces.

L'amélioration du fonctionnement des milieux aquatiques ne doit pas être oublié.

Les pêcheurs doivent apporter leurs idées.

Selon le rapport "Planète vivante 2014" du WWF, entre 1970 et 2010, 76 % des effectifs des espèces liées à l'eau douce ont disparu au niveau mondial.

DU 18 MAI AU 8 JUIN 2018, DONNEZ VOTRE AVIS SUR LA PROTECTION DE LA BIODIVERSITÉ POUR CONTRIBUER A L’ÉLABORATION DU FUTUR PLAN EN FAVEUR DE LA BIODIVERSITÉ

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article