Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
aappmabassalat.overblog.com

L’APN DES 3 ET 4 MAI 2014, AU LAC DE GÉNOS-LOUDENVIELLE

10 Mai 2014 , Rédigé par AAPPMA DU BAS SALAT Publié dans #Atelier Pêche Nature (APN)

Les années précédentes, l’AAPPMA organisait une sortie de l’Atelier Pêche Nature au lac d’Oô, sur deux jours. Désormais, les genoux de quelques animateurs de l’APN ne leurs permettent plus d’atteindre un tel lac.

C’est donc au bord d’un lac accessible en voiture que la sortie de cette année a eu lieu.

Le choix s’est porté sur le lac de Génos-Loudenvielle pour sa facilité d’accès mais aussi pour sa situation au pied de hautes montagnes, la sécurité de ses berges et la possibilité pour les mineurs d’y pêcher sans supplément, avec leur carte de pêche.

Onze jeunes encadrés par dix adultes ont participé à ce week-end de pêche.

L’excitation était palpable samedi matin, au départ de Salies-du-Salat : partir deux jours avec des copains et son sac de couchage n’est pas anodin quand on a autour de onze ans.

L’APN DES 3 ET 4 MAI 2014, AU LAC DE GÉNOS-LOUDENVIELLE

Après l’arrivée du traditionnel retardataire, le « convoi » s’est mis en route.

Moins de deux heures plus tard, les cannes étaient à l’eau.

A part la capture d’un bel omble de fontaine par Vincent et le décrochage près de la berge d’une très belle truite par Lise, la matinée a été une longue traque des poissons sur la partie nord-ouest du lac, que quelques gouttes de pluies n'ont pas perturbée.

L’APN DES 3 ET 4 MAI 2014, AU LAC DE GÉNOS-LOUDENVIELLE
L’APN DES 3 ET 4 MAI 2014, AU LAC DE GÉNOS-LOUDENVIELLE
L’APN DES 3 ET 4 MAI 2014, AU LAC DE GÉNOS-LOUDENVIELLE
L’APN DES 3 ET 4 MAI 2014, AU LAC DE GÉNOS-LOUDENVIELLE

La motivation était toujours là en début d’après-midi. Dès le repas terminé, tous se sont remis à la pêche. Mais petit à petit la lassitude s’est installée.

Le manque de concentration, malgré les alertes répétées, n’a pas permis d’éviter qu’une canne soit piétinée et rendue inutilisable.

Vers 17 heures Lucas, le plus jeune, a relancé l’intérêt de la pêche avec la capture d’une truite. Très rapidement les prises se sont enchaînées. Les emmêlements de lignes aussi. Chacun voulait placer son bouchon dans les quelques mètres carrés où se concentraient les poissons et les lancers de quelques-uns étaient aléatoires.

Même Vincent, qui avait rangé sa canne pour devenir animateur de Lucas, s'est remis à pêcher.

A la fin da la journée, 16 poissons étaient capturés, sans compter ceux remis à l’eau.

L’APN DES 3 ET 4 MAI 2014, AU LAC DE GÉNOS-LOUDENVIELLE
L’APN DES 3 ET 4 MAI 2014, AU LAC DE GÉNOS-LOUDENVIELLE
L’APN DES 3 ET 4 MAI 2014, AU LAC DE GÉNOS-LOUDENVIELLE
L’APN DES 3 ET 4 MAI 2014, AU LAC DE GÉNOS-LOUDENVIELLE
L’APN DES 3 ET 4 MAI 2014, AU LAC DE GÉNOS-LOUDENVIELLE

L’installation dans le centre de montagne de Germ, orchestrée par Hélène, s'est faite rapidement et sans histoire. Baby-foot et tennis de table ont occupé la demi-heure de liberté avant le repas. Chacun a pu apprécier la qualité de la cuisine, les quantités servies et la rapidité du service. Il en va autrement pour certains lorsqu'il s'est agit de débarrasser les couverts et de nettoyer les tables.

L’APN DES 3 ET 4 MAI 2014, AU LAC DE GÉNOS-LOUDENVIELLE
L’APN DES 3 ET 4 MAI 2014, AU LAC DE GÉNOS-LOUDENVIELLE
L’APN DES 3 ET 4 MAI 2014, AU LAC DE GÉNOS-LOUDENVIELLE
L’APN DES 3 ET 4 MAI 2014, AU LAC DE GÉNOS-LOUDENVIELLE
L’APN DES 3 ET 4 MAI 2014, AU LAC DE GÉNOS-LOUDENVIELLE
L’APN DES 3 ET 4 MAI 2014, AU LAC DE GÉNOS-LOUDENVIELLE

Dimanche matin, seuls les plus matinaux ont profité de la vue sur les sommets enneigés environnants. Plus tard, les nuages remontés de la vallée les ont plus ou moins masqués.

Le petit déjeuner avalé, Riton a contenu l'impatience des premiers pour attendre les derniers : il fallait vite rejoindre le lieu où avaient été laissés les poissons, la veille.

L’APN DES 3 ET 4 MAI 2014, AU LAC DE GÉNOS-LOUDENVIELLE
L’APN DES 3 ET 4 MAI 2014, AU LAC DE GÉNOS-LOUDENVIELLE

Arrivés au bord de l'eau, les jeunes s'attendaient à avoir autant de réussite qu'à la fin d'après-midi du samedi.

Ça n'a malheureusement pas été le cas. En plus, les animateurs les ont laissés se prendre en charge pour monter, réparer, démêler les lignes.

Après le casse-croûte du dimanche midi, le groupe a rejoint Salies-du-Salat.

La vingtaine de poissons conservés a été partagée entre les onze participants, avec quelques sanglots pour parvenir à une solution qui convienne à tout le monde.

Au final, la sortie a satisfait tous les participants. Le lac, son cadre, le Centre de montagne de Germ ont plu à tous. Chacun est partant pour revenir l’an prochain…

PS : merci à André pour ses casse-croûtes ;-)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article