Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
aappmabassalat.overblog.com

QUAND LA SCIENCE PERMET DE COMPRENDRE L'APRÈS CRUE DE 2013, EN GARONNE AMONT

14 Février 2018 , Rédigé par AAPPMA DU BAS SALAT Publié dans #Actualités

Le 2 février dernier, des scientifiques sont venus présenter le résultat de leurs recherches sur la truite, au siège de l’AAPPMA de Luchon.

Les interventions ont concerné l'étude du déplacement des truites :

  • par analyse des isotopes 86 et 87 du strontium dans les otolithes, dans le secteur de la Garonne amont,
  • par analyse génétique, dans le secteur de la Garonne amont,
  • par géolocalisation, en vallée d’Oueil.

Les pages facebook de la truite luchonnaise et de la fédération départementale de pêche de Haute-Garonne se sont fait l’écho de ces études.

Il en ressort que :

  • la plupart des truites se déplacent peu,
  • les petits ruisseaux sont résilients et jouent un rôle très important pour reconquérir les milieux après une forte crue,
  • les truites exogènes (truites de pisciculture) ne trouvent pas leur place dans des milieux non perturbés,
  • l'introgression de truites sauvages et de truites exogènes est marginale en tête de bassin.

Gilles Bareille, intervenant du 2 février à Bagnères-de-Luchon, explique l'analyse des otolithes des saumons du bassin versant de l'Adour

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Angeline 19/02/2018 18:16

j'aime me promener sur votre blog. un bel univers très intéressant. mon blog sur pseudo. à bientôt.

AAPPMA du Bas Salat 20/02/2018 09:09

Merci pour votre commentaire.

Angeline 18/02/2018 18:57

j'aime me promener sur votre blog. un bel univers très intéressant. mon blog sur pseudo. à bientôt.

shana lilie 18/02/2018 02:42

Beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant. J'aime beaucoup. je reviendrai. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). Au plaisir

AAPPMA du Bas Salat 20/02/2018 09:09

Merci pour votre commentaire.