Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
aappmabassalat.overblog.com

L’APN DES 7 ET 8 MAI 2016, DANS LA VALLÉE DE BAGNÈRES-DE-LUCHON

26 Mai 2016 , Rédigé par AAPPMA DU BAS SALAT Publié dans #Atelier Pêche Nature (APN)

Cette année, les membres de l'Atelier Pêche Nature (APN) se sont rendus dans la vallée de Luchon pour la sortie annuelle sur deux jours, après deux déplacements au lac de Génos-Loudenvielle (3 et 4 mai 2014, 27 et 28 juin 2015).

Six jeunes et treize adultes ont participé à ce week-end de pêche.

Comme les années précédentes, la fourgonnette de Laurent a été bien utile pour transporter matériel de pêche, casse-croutes et bagages.

La première journée a débuté aux granges d’Astau, pour pêcher dans la Neste d’Oô.

L’APN DES 7 ET 8 MAI 2016, DANS LA VALLÉE DE BAGNÈRES-DE-LUCHON

Les animateurs ont laissé les jeunes monter leur canne à fil intérieur.

Quelques consignes ont été données pour ne pas abimer les truitelles qui ne manqueraient pas d’être capturées :

  1. Ecraser l’ardillon de l’hameçon
  2. Ne pas soulever le poisson avec la canne à pêche, mais l’amener à ses pieds en le laissant dans l’eau
  3. Se mouiller les mains avant de toucher le poisson
  4. Couper le bas de ligne si le poisson a engamé
  5. Remettre le poisson à l’eau délicatement

Au cours de la matinée, les animateurs sont intervenus pour améliorer quelques bas de lignes inadaptés pour pêcher un ruisseau.

Au retour du lac d’Oô, d’Hélène et Nathalie, les cannes ont été rangées et tout le monde s’est retrouvé quelques kilomètres plus bas sur une aire de pique-nique.

L’APN DES 7 ET 8 MAI 2016, DANS LA VALLÉE DE BAGNÈRES-DE-LUCHON
L’APN DES 7 ET 8 MAI 2016, DANS LA VALLÉE DE BAGNÈRES-DE-LUCHON

Après le repas, contrairement aux prévisions, il n’a pas plu. La pêche a donc repris sur la Neste d’Oô, en amont du village.

Comme au cours de la matinée, seules des truitelles ont été capturées.

L’APN DES 7 ET 8 MAI 2016, DANS LA VALLÉE DE BAGNÈRES-DE-LUCHON
L’APN DES 7 ET 8 MAI 2016, DANS LA VALLÉE DE BAGNÈRES-DE-LUCHON
L’APN DES 7 ET 8 MAI 2016, DANS LA VALLÉE DE BAGNÈRES-DE-LUCHON
L’APN DES 7 ET 8 MAI 2016, DANS LA VALLÉE DE BAGNÈRES-DE-LUCHON
L’APN DES 7 ET 8 MAI 2016, DANS LA VALLÉE DE BAGNÈRES-DE-LUCHON
L’APN DES 7 ET 8 MAI 2016, DANS LA VALLÉE DE BAGNÈRES-DE-LUCHON
L’APN DES 7 ET 8 MAI 2016, DANS LA VALLÉE DE BAGNÈRES-DE-LUCHON

L’Hospice de France nous a accueilli pour la demi-pension.

L’installation s’est faite rapidement avant de visiter le musée, de prendre un apéritif et de se mettre à table.

L’APN DES 7 ET 8 MAI 2016, DANS LA VALLÉE DE BAGNÈRES-DE-LUCHON
L’APN DES 7 ET 8 MAI 2016, DANS LA VALLÉE DE BAGNÈRES-DE-LUCHON
L’APN DES 7 ET 8 MAI 2016, DANS LA VALLÉE DE BAGNÈRES-DE-LUCHON
L’APN DES 7 ET 8 MAI 2016, DANS LA VALLÉE DE BAGNÈRES-DE-LUCHON

Les jeunes, regroupés dans le même dortoir, n’ont pas fait de bruit bien qu’ils aient veillé un peu. Seul Enzo s’est fait remarquer. Il est venu gratter discrètement à la porte du dortoir de son père, avant de réveiller toute la chambrée et d’allumer la lumière, pour prendre une serviette de toilette !

Le lendemain, après un copieux petit-déjeuner, la pêche a débuté sur la Pique, en amont du parking de l’Hospice. Les gérants de l’Hospice avaient signalé y avoir vu des truites et rapporté quelques belles prises par des pêcheurs.

Malgré les espoirs et le nombre de lignes mises en œuvre, pas un poisson ne s’est signalé.

Toute l’équipe a donc rejoint le canal d’Antignac, situé quelques kilomètres au nord de Luchon, en milieu de matinée. Ce canal a été remis en état il y a quelques années. C’est aujourd’hui un « parcours enfants » dans sa partie amont et un « parcours truite sans panier » dans sa partie aval.

Un panneau précise l’histoire du canal, les récents travaux de remise en état et la biodiversité présente.

L’APN DES 7 ET 8 MAI 2016, DANS LA VALLÉE DE BAGNÈRES-DE-LUCHON

Le canal s’est rapidement avéré poissonneux car les premières prises n’ont pas tardées. Mais contrairement à la veille, il fallait faire attention aux arbres et aux herbiers. Entre les accrochages et les hameçons avalés par les poissons, les occasions de réparer les bas de ligne n’ont pas manqué.

Après la pause de midi, les jeunes, motivés, ont rapidement repris les cannes.

Beaucoup de poissons, la plupart non maillés, ont été attrapés.

Comme la veille, étant donné le nombre d’enfants par rapport aux adultes, quelques accompagnateurs ont pêché aussi.

L’APN DES 7 ET 8 MAI 2016, DANS LA VALLÉE DE BAGNÈRES-DE-LUCHON
L’APN DES 7 ET 8 MAI 2016, DANS LA VALLÉE DE BAGNÈRES-DE-LUCHON
L’APN DES 7 ET 8 MAI 2016, DANS LA VALLÉE DE BAGNÈRES-DE-LUCHON
L’APN DES 7 ET 8 MAI 2016, DANS LA VALLÉE DE BAGNÈRES-DE-LUCHON

Les jeunes ont apprécié cette pêche en ruisseau, différente de la pêche en lac qu’ils pratiquent plus souvent. Une pêche de traque qui nécessite de deviner où peuvent se cacher les poissons. Tous ont perçu l’importance de la plombée pour conduire une bonne dérive.

Sur les deux jours, une seule truite a été conservée, mais ils étaient tous contents d’avoir attrapé des poissons.

Attraper des poissons, c’est bien là l’essentiel dans une partie de pêche.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article